Organisons nous! Index du Forum Organisons nous!
Nous organiser pour mieux agir.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Théâtre de rue et objection de croissance

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Organisons nous! Index du Forum -> Je suis nouveau donc je me présente
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
leinad



Inscrit le: 18 Nov 2004
Messages: 4
Localisation: drôme

MessagePosté le: 18 Nov 2004 16:39    Sujet du message: Théâtre de rue et objection de croissance Répondre en citant

Salut,
Parce que les artistes et les acteurs culturels doivent prendre place et position dans le grand débat posé par la fin de la croissance et son impact sur l’environnement et sur l’homme nous pensons qu’il est important que ce forum ouvre ses colonnes à une réflexion sur le thème de l’art de la culture et de l'objection de croissance et nous serions heureux de participer à ce débat.Voici donc une présentation de notre compagnie de théâtre de rue ainsi que le lien vers notre site (sans pub) www.yuocs.com .

PRÉSENTATION DE LA COMPAGNIE

Le G.R.A.A.L.L Groupement Rural d’Action Artistique de Libération Ludique a été fondé au printemps 2001, par le regroupement de 4 comédiens ayant envie de défendre un projet ambitieux et une démarche artistique et alternative, s’appuyant sur notre implantation rurale. Nous défendons un théâtre populaire, pour tous les publics, sans barrières d'âge, de langues, ni de niveaux d'éducation. Un théâtre remettant en question nos rapports humains, notre relation à l'environnement, le fonctionnement rigide de notre société avec une certaine attirance pour le canular visible et assumé, la subversion par la tendresse, l'imaginaire, l'humour, rions un peu, rions de nous, rions des autres, on a que la joie que l'on sait prendre.
Notre démarche est de considérer notre travail comme un travail artisanal dans le sens noble du terme, nous créons nous même nos costumes, nos décors, nos textes, notre fonctionnement administratif. Nos comédiens ont tous plusieurs casquettes et fonctions dans l’équipe, Comédien-auteur-metteur en scène, comédien-technicien, comédien-costumier. C’est grâce à ce mode de fonctionnement que nous espérons créer une dynamique durable, efficace et créatrice.

DIRECTION DE TRAVAIL

Un des rôles du théâtre est de découvrir, décortiquer et mettre en lumière les problèmes de son temps. Il n’apporte pas toujours une solution mais il met en scène une contradiction.
En ce début de troisième millénaire, où la puissance de l’homme en tant qu’espèce animale atteint son apogée, le rendant capable de s’autodétruire en épuisant son espace de vie, il apparaît évident pour un artiste de se pencher sur la relation de l’homme à l’environnement et ainsi au-delà de la question sociale, de s’interroger sur la violence des rapports qu’il entretient avec le monde et avec lui-même.
Si au début du siècle, les résistances au développement technologique se trouvaient surtout dans des groupes peu cultivés, imprégnés de traditions séculaires, aveuglés par des religions autoritaires ; on se trouve maintenant avec une contestation venant des milieux les mieux informés. Les cris d’alarmes incessants des scientifiques au cours de ces dernières années doivent être relayé par les artistes afin de prendre corps, sang et âme sur la scène publique du théâtre.
C’est dans cette démarche que nous nous inscrivons, conscient de l’ampleur de la tâche qui nous attend, nous voulons rester humble devant la prétention de la mission que nous nous sommes fixés : interroger la société sur les excès de ses développements technologiques, spirituels et financiers, mais aussi sur ses régressions culturelles, morales, spirituelles et sociales.
Si je me permet de présenter notre compagnie sur ce forum c'est
• Parce que à titre individuel chacun de nos membres est engagés dans une démarche alternative de vie : alimentation bio, filtrage d’huile de friture pour remplacer le gasoil, projet de construction d’habitat en paille, diminution drastiques des dépenses inutiles etc.…
• Parce que notre compagnie vise au maximum à réduire l’impact de notre activité sur l’environnement :
- pas de demande de subvention ce qui libère des institutions et évite le gaspillage.
- tri sélectifs des déchets d’atelier,
- utilisation de matériaux et de tissus recyclés (serpillières, invendus, périmés) pour la confections des costumes,
- utilisation de matériaux nobles et non consommateurs d’énergie pour la construction des décors (bois, papier).
- utilisation de gant de toilette et de savon à la place des lingettes démaquillantes jetables
- utilisation de papier recyclé pour l’administratif et le matériel de diffusion et de promotion.
- utilisation de moyens de transport écologiques (marche à pied, rollers, vélo) quand nous sommes arrivés sur les festivals où nous jouons (bien sur nous utilisons un véhicule et une remorque pour nous rendre sur les lieux, mais nous mettons un point d’honneur à ne pas nous en servir une fois sur place).
• Parce que nous défendons une idée généreuse, simple et humaine de la culture. A l’heure où le financement et la création de spectacle de rue, semblent s’essouffler dans le montage de projets pharaoniques et dispendieux, nous persistons à travailler sur l’humain, le sens, le sensible, le rapport de proximité. C’est pourquoi nous refusons l’utilisation de sonorisations et de constructions, pour aller vers des rencontres plus douce et plus respectueuse des lieux, du public et des artistes tout en limitant le poids de l’organisation technique donc de l’investissement financier.
• Parce que notre spectacle « Les Envoyés du Yuoclund » (voir présentation ci-jointe) se veut porteur d’un message de joie, de simplicité, de paix et d’amour de l’imaginaire et du réel.
• Parce que nos projets futurs s’inscrivent dans une radicalité toujours plus poussée dans la critique du fonctionnement de notre société et dans l’envie d’y construire des alternatives (voir projets).
• Parce que pour pouvoir sortir du réseau culturel institutionnel il est important de créer les alternatives qui prendront le relais de la culture et de la diffusion de l’art.
_________________
Il n'est nul besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
Nej nuden hupe till bulden nor vuun till geefurten.
Dechépaki Mécébo Poète Yuocmyn
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Organisons nous! Index du Forum -> Je suis nouveau donc je me présente Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 22743 / 0